Domaine de la Jasse

Dégustation de la Quintessence de la Jasse 2011

La robe est pourpre, sérieuse et digne d’une belle concentration.

Au nez, s’exhalent des notes de fruits rouges, de cerise et cacao mais aussi de laurier et de thym. La persistance est longue et à l’aération, la vanille et le moka finissent d’apporter de la complexité.

En bouche, les tanins forment une trame serrée, solide mais accompagnée d’un moelleux qui donnent une dimension volumineuse. La bouche est racée digne d’un grand vin du sud avec sa puissance mais soulignée par une fraicheur étonnante. Le LA d’un rouge rayonnant de son fruit frais. Les notes boisées torréfiées et vanillées issues d’un élevage en barrique millimétré se développent en fin de bouche pour souligner discrètement l’élégance du fruit.

Dégustation de la Quintessence de la Jasse 2010

Le soleil de la Méditerranée s’affirme dans le verre par une robe intense d’un beau pourpre aux nuances cerise, une superbe luminosité irradie la surface du vin.
Le nez offre une gamme complexe de fruits, d’épices et d’herbes aromatiques qui fleurent bon la garrigue, le laurier, le thym et les fruits rouges mûrs.
Sa structure en bouche charme le palais grâce à sa rondeur et son ampleur offrent un ensemble rond et persistant, riche de saveurs gourmandes qui associent le cassis, la cerise et les notes chocolatées.

Dégustation de la Quintessence de la Jasse 2009

Des notes de fruits rouges, de cerise et de cacao, de laurier, de thym pour un bouquet très intense à l’amplitude rêvée. La fraîcheur domine l’ensemble, c’est une gageure dans le Midi, même si le palais possède la structure des vins sudistes, le moelleux en milieu de bouche et les tanins poudrés étonnants donnent le La d’un rouge rayonnant de son fruit frais. Un léger boisé arrive en fin de bouche pour discrètement souligner l’élégance du fruit

point de vue Bruno Le Breton

Comment le boire ?

Sa fraîcheur, encore elle,  lui laisse la faculté de soutenir de nombreuses recettes. Il apprécie les plats en sauce qu’il vient alléger. Toutes les volailles et les gibiers un peu travaillés lui conviennent : lapin aux olives, au thym, cailles au raisin, poulet au verjus…Si vous le placez sur une viande rouge, choisissez de griller la bête, la pureté du vin et la grillade seront un accord parfait. Enfin il excelle  sur des fromages et un dessert au chocolat.

Le point de vue de Bruno Le Breton

« On est  sur un vrai terroir du Midi avec des entrées maritimes venues de Montpellier, c’est ce qui donne la fraîcheur. On fait des vins sur la jeunesse mais ils peuvent très bien  vieillir, c’est le secret de la personnalité de cette cuvée ».